National Gallery of Art

Les archives des frères Duveen documentent les seize années de poursuite de l’entreprise et l’acquisition éventuelle de la collection Dreyfus, qui comprenait des peintures, des sculptures, des petits bronzes, des médailles et des plaquettes. Léguée dans le cadre de sa succession à la veuve de Dreyfus et à ses cinq enfants (un fils et quatre filles), qui avaient des opinions divergentes sur sa disposition, la collection ne fut vendue qu’après la mort de sa veuve en avril 1929. Duveen ne souhaitait pas séparer la collection de petits bronzes, médailles et plaquettes de Dreyfus, et elle fut vendue intacte à la Fondation Kress pour un prix qui était atteint par des versements échelonnés tous les trois mois. (Duveen Brothers Records, numéro d’accession 960015, Bibliothèque de recherche, Getty Research Institute, Los Angeles: bobine 301, boîte 446, dossiers 3 et 4; bobine 302, boîte 447, dossiers 1 à 6; bobine 303, boîte 448, dossiers 1 et 2; bobine 330, boîte 475, dossier 4.) Voir aussi la discussion de George Francis Hill « Une note sur les Pedigrees  » dans son catalogue, La Collection Gustave Dreyfus: Médailles de la Renaissance, Oxford, 1931: xii, qui a été commandée par les frères Duveen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.